Vivre la puissance de Dieu au quotidien

Actes 3/6 Alors Pierre lui dit : Je n’ai ni argent, ni or ; mais ce que j’ai, je te le donne : au nom de Jésus–Christ de Nazareth, lève–toi et marche. 

Nous rencontrons chaque jour des personnes qui ressemblent à ce boiteux de la porte du temple dans Actes 3. Des vies brisées, des personnes en souffrance, en échec, qui attendent une délivrance, un secours, un peu d’amour. Par nous-mêmes, nous sommes impuissants et trop habitués. Tout l’argent et tout l’or du monde n’y change rien.

Nous avons besoin d’une puissance qui peut relever, pardonner et guérir. Pierre nous rappelle que cette puissance ne vient pas de nous, ni de notre piété (v12), mais de la foi dans le nom de Jésus.

Tout commence par un regard de compassion, « Pierre, de même que Jean, fixa les yeux sur lui ». Imitons-les : ne détournons pas nos regards des besoins qui nous entourent. Comme Jésus, soyons encore émus de compassion (Matthieu 9/36).

Dieu veut nous revêtir de sa puissance, comme il l’a promis (Actes 1/8). L’Eglise n’est pas destinée à rester impuissante, mais à vivre la puissance de Dieu au quotidien (Ephésiens 1/19) qui peut relever notre nation, guérir les familles, transformer les vies brisées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *